Bannière trait d'union

Caroline Hayeur : 3 expositions, 3 arrondissements

La chargée de cours en photojournalisme Caroline Hayeur (École des médias) réalise, avec l’artiste multidisciplinaire D. Kimm, trois expositions : Abrazo, Portraits de femmes sur paysages imaginés et Zoom sur Saint-Michel, la suite 2018. Détails ci-dessous!

 

« Résolument optimiste, marquée par une expérience de terrain depuis le début des années 1990, l’artiste Caroline Hayeur explore les questions du corps social : convivialité, partage et différences. Sa quête est celle des lieux et des formes de socialisation – amicale, filiale, communautés plurielles – dans la lignée du documentaire et du portrait humaniste. Elle soude certaines relations en provoquant ou en mettant en relief des situations de proximité. Sa pratique est foncièrement ancrée dans le temps présent. Plusieurs de ses projets prennent pour origine des résidences d’artistes au Québec et à l’international. »

 


ABRAZO

 

Exposition photo et installation vidéo, Caroline Hayeur et D. Kimm
Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce
30 août au 21 octobre
Vernissage le jeudi 30 août de 17 h à 19 h
Démonstration de tango à 18h avec les magnifiques Corinne Krikorian et Jean-Sébastien Viard.
Dimanche 30 septembre à 15 h
Concert du groupe Radiotango avec une performance des danseurs Marika Landry & Arturo Oliva Cano. Le concert sera suivi à 16h d’une visite guidée de l’exposition et d’une rencontre avec D. Kimm et Caroline Hayeur.

L’exposition Abrazo réalisée par Caroline Hayeur et l’artiste multidisciplinaire D. Kimm consiste en une cinquantaine de tirages photographiques et des projections vidéo présentant des danseurs dans différentes milongas de Montréal et de Buenos Aires. La relation complice que les artistes ont tissée avec la communauté́ du tango permet au public de vivre une rencontre intimiste, au-delà des clichés, alliant nouvelles technologies, image documentaire et émotion.

Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce
3755 Rue Botrel, Montréal
T : (514) 872-2157
Horaire de l’exposition
Mardi et mercredi : 13 h à 19 h
Jeudi et vendredi : 13 h à 18 h
Samedi et dimanche : 13 h à 17 h
Entrée libre

Une production Les Filles électriques

 

 

PORTRAITS DE FEMMES LAOTIENNES SUR PAYSAGES IMAGINÉS*

 

Exposition photo, Caroline Hayeur et D. Kimm
Hall de la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal
27 septembre au 28 octobre
Vernissage le jeudi 27 septembre de 17 h à 19 h

Caroline Hayeur et D. Kimm poursuivent leur projet de « tableaux vivants » amorcé en 2014 avec des femmes fréquentant la Maison d’Haïti. Elles présentent une deuxième exposition de 21 portraits de femmes d’origines laotiennes liées à la Coopérative d’habitation Santisouk et à l’Association des femmes laotiennes du Québec. Les femmes ont été photographiées sur des fonds blancs pour être ensuite intégrées dans des paysages fantaisistes par le graphiste Luc Beauchemin.

La Coop Santisouk (qui signifie « bonheur » en laotien) a été fondée en 1988 par un groupe de familles laotiennes arrivées au Canada vers la fin des années 70 dans la vague de réfugiés de l’Asie du Sud-Est. La Coop cherchait à contrer l’isolement et faciliter l’insertion des immigrants laotiens dans la société québécoise. La Coop permet aujourd’hui de maintenir les liens intergénérationnels, de perpétuer les traditions et de briser l’isolement chez les aînés. La Coop, qui a donné son nom à la rue du Laos dans le quartier Mile End, célèbre cette année ses 30 ans.

L’Association des femmes laotiennes du Québec a été fondée en 1991. Elle a comme objectif de perpétuer et partager la culture laotienne, que ce soit par des échanges et des activités sociales, des cours de langue, de danse traditionnelle ou de cuisine.

*En laotien « gning lao you nay thammasat hèng khouam fanh » signifie « femmes laotiennes dans un paysage de rêve ».

Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal
465 Avenue du Mont-Royal est, Montréal
T : (514) 872-2266
Horaire de l’exposition
Mardi, mercredi et jeudi : 13 h à 19 h
Vendredi, samedi et dimanche : 13 h à 17 h
Entrée libre

Une production Les Filles électriques

 

 

ZOOM SUR SAINT-MICHEL LA SUITE 2018

 

Exposition permanente, Caroline Hayeur avec les participants de la Joujouthèque, la Maison d’Haïti et le Centre éducatif et communautaire René-Goupil
Parc Champdoré, parc Ovila- Légaré et parc Sainte-Yvette du district Saint-Michel

La photographe Caroline Hayeur a façonné un atelier avec les citoyenEs qui fréquentent la Joujouthèque, la Maison d’Haïti et le Centre éducatif et communautaire René-Goupil, pour réaliser une suite au projet Zoom sur Saint-Michel, afin d’y laisser d’autres Traces de leur affection pour leur quartier !

Pendant 2 mois, une trentaine de participantEs ont assisté aux ateliers de photo, ont appris les rudiments de base, développé le concept, expérimenté la prise de vue, et puis finalement ont réalisé LEUR photo ! Pour ces apprentiEs photographes, amiEs de la Joujouthèque, leur projet s’articule autour de la notion du jeu comme espace de bien-être, soit par la représentation d’un jouet – objet souvenir ou une situation de bonheur par le jeu.
La Joujouthèque expose au parc Champdoré à partir de juin 2018. 
Pour ces apprentiEs photographes, amiEs de la Maison d’Haïti et du CECRG, leur projet s’articule, autour de la notion du chez-soi. Réflexion sur sa maison imaginaire : espace intérieur ou lieu de bien-être (existant ou imaginaire).
La Maison d’Haïti expose au parc Sainte-Yvette partir de juillet 2018
Le Centre éducatif et communautaire René-Goupil expose au parc Ovila- Légaré à partir septembre 2018. 

Les œuvres finales combinent l’entièreté de la médiation par une présentation de l’image faite par le participant et une représentation de lui-même, d’elle-même, captée dans son environnement réel. La fierté de la réalisation se combine ainsi avec le renforcement de l’estime de soi vécu par l’expérience du portrait. L’espace public et intime se réunit dans l’œuvre finale.

 


 

Événements