Bannière trait d'union

Théories piratées. Projet-performance du cours « Approches théoriques en communication médiatique »

(Re-)penser et performer les théories médiatiques pour un média autonome

L’équipe du cours « Approches théoriques en communication médiatique » (EDM7020) et ses collaborateurs ‑ Francis Beaumont-Deslaurier, Halima Bouhtala, Hamsa Al Boukhari, Sophia Dallouli, Stéphanie Dupuis, Jeanne Fournier, Laurence Gagnon, Suzie Gagnon, Marc-Antoine Gautreau, Awa Kane, Kpinkpandjoa Kombate, Kenny Lefebvre, Philippe Morasse, Katharina Niemeyer, Guy Parent ‑ nous invite le 5 février 2019 de 17 h 15 à 19 h, à lAgora du pavillon J, à l’événement THÉORIES PIRATÉES.

La PirateBox fut conçue comme une plateforme locale pour échanger du contenu multimédia de manière autonome, libre et hors-ligne. Son créateur, David Darts (professeur à la Steinhardt School of Culture, Education and Human Development de New York) a développé ce logiciel permettant de « hacker » certains modèles de routeur sans-fil domestique afin de les transformer en PirateBox. La PirateBox est ainsi un outil qui permet de partager l’information dans un Internet non public et dans un espace spécifique. Il s’agit d’un réseau qui n’est pas ouvert d’office; les participantes et participants ne peuvent pas se connecter à distance. Il faudra donc venir nous voir le 5 février… 

La fabrication de la PirateBox ‑ qui est assez simple ‑ s’inscrit tout à fait dans une démarche médiactiviste. Elle peut être assimilée à un moyen de résistance à l’hégémonie culturelle des grands médias et favorise la production et la diffusion de l’information dans un réseau médiatique autonome. Elle peut aussi engendrer son contraire; une ou un pirate peut en cacher un autre… 

La réflexion théorique sur les ouvertures, les libertés, les dangers, les abus et les restrictions de cette façon de communiquer fait partie du projet-performance. En discutant de diverses approches théoriques médiatiques ‑ allant de la sociologie des usages, des approches  féministes, des théories de la réception, de l’économie politique à l’archéologie des médias, la sémiotique ou encore aux cultural studies ‑  le PROJET-PERFORMANCE PIRATE-BOX a ici une double visée : 1) partager et mettre en forme les travaux théoriques et les études de cas réalisés par les étudiantes et étudiants;  2) poser une réflexion critique sur la façon de partager et d’exposer les travaux dans ce type de réseau médiatique clos – enfin presque clos.

L’événement propose de découvrir le traducteur de McLuhan, des analyses culinaires télévisées, des aventures média-acoustiques-archéologiques, une bataille de Slime-YouTube et encore plus… 

Événement Facebook

Événements