Bannière trait d'union

COMMposite lancement le numéro thématique « Communication et crises du capitalisme »

 

La revue électronique des jeunes chercheures et chercheurs en communication COMMposite lance un nouveau numéro sous le thème « Communication et crises du capitalisme » (vol. 20, no 1, 2018).

 

Extrait de la présentation :

« La tribune publiée dans Le Monde Diplomatique en août 2017, par le sociologue Razmig Keucheyan dresse l’état des lieux de la triple crise à l’oeuvre actuellement : politique (remise en cause de la légitimité des élites et crise de la représentation démocratique), économique (faible croissance et chômage de masse notamment dans les économies dites avancées) et écologique, dont les conséquences désastreuses sur la planète sont irréversibles. Ce contexte est symptomatique d’une crise globale du capitalisme d’une gravité sans précédent. Pour tenter d’en contrer les effets, des initiatives nouvelles et créatives fleurissent pour apporter des solutions concrètes et dessiner un autre horizon : démocratie citoyenne et participative; mise en oeuvre d’alternatives aux échanges marchands; agriculture biologique et durable. Ainsi, face à l’inertie des forces de perpétuation d’un capitalisme destructeur, des tentatives de transformation sociale se manifestent et entre crises et solutions “dites” radicales, les tensions sont fortes pour pallier aux déséquilibres inhérents à la société contemporaine. Les enjeux sont importants et il nous semble primordial d’y réfléchir aujourd’hui à la lumière des approches communicationnelles. En 2010, dans The International Journal of Communication (Vol. 4), Chakravartty et Downing ont édité une section spéciale sur la crise financière globale ; ils proposaient de réfléchir sur l’apport des études en communication pour en parfaire la compréhension (2010). Quatre articles portant exclusivement sur le traitement médiatique de la crise financière ont ainsi été publiés, passant néanmoins sous silence d’autres manières d’aborder les crises (par exemple, à travers l’analyse de discours politique, l’analyse de comportements organisationnels, etc.). En parallèle, notons les travaux en économie politique de la communication qui soulignent les liens étroits entre crise financière, technologies de l’information et de la communication et renouvèlement des logiques culturelles du capitalisme (Broca 2015; Morozov 2015; Guibert et al. 2016; Ouellet 2016; Smyrnaios 2017). Ces derniers s’interrogent sur le rôle des outils numériques dans le renouvèlement des formes d’exercice démocratique face à l’ébranlement des institutions politiques (Ledun, 2005; Kozolanka, 2014, Fenton, 2016, Klein, 2017) ou encore insistent sur l’importance de la communication dans la gouvernance des questions environnementales (Kane 2016).

Dans ce volume 20, numéro 1, COMMposite s’intéresse à ces éléments en réactualisant la question posée par The International Journal of Communication en 2010 : en quoi les études en communication contribuent-elles à la compréhension des crises du capitalisme? Ce numéro a invité les étudiantes et étudiants ainsi que les jeunes chercheures et chercheurs à participer à comprendre comment un regard communicationnel peut éclairer les logiques contemporaines. Les propositions s’intéressent directement aux enjeux des crises susnommées (politique, économique et écologique), mais aussi aux façons de détourner ou de confronter ces crises à travers des alternatives, des mouvements sociaux, etc. »

 

Les contributions

« Facebook as « the media » : analyse de la convergence médiatique autour de Facebook »
Samuel Cossette

« La crise écologique en prise avec les valeurs marxistes-léninistes de lutte ouvrière.
Enjeux politique, militant et symbolique »
Benjamin Paul Flammand

« La construction d’un contre public subalterne, le cas kabane77 »
Samuel Lamoureux, Hélène Legault et Guy Parent

« La présence numérique des organisations au regard de la marque employeur,
le cas des banques françaises »
Daniel Pélissier

Note de lecture
« Résumé critique : les batailles d’internet. assauts et résistances à l’ère du capitalisme numérique »
Houda Bachisse

Publications